Astuces        Coups de coeur        Coups de gueule        Recettes         FAQ

jeudi 13 octobre 2016

Comment j’assume mon corps de « vieille » maman



 
J’aimerai vous dire que j’assume super bien, que mon corps est tout pareil qu’avant mais celles qui ont eu des enfants savent bien que ce serait mentir. 

Pour celles qui sont enceintes pour la première fois ou qui se posent la question de se lancer dans la grande aventure, ne lisez pas cet article ! Pareil pour celles qui sont en train de manger ou qui ont l’estomac fragile !




 Déjà pour vous faire le bilan

J’ai eu 3 enfants en 3 ans (ça tu l’as choisi ma cocotte) et donc 9 mois de repos entre chaque grossesse et puis j’ai eu 3 enfants de plus de 4 kg (et ça je l’ai pas choisi, je vous jure) qui sont restés jusqu’au bout et même un peu plus pour le premier.
Résultat : mon ventre est une toile d’araignée, il est flasque et il pendouille un peu (hmm glamour).

J’ai eu une césarienne
Résultat : 18 points de suture, ça se voit ! Même si je ne suis pas une adepte de l’épilation totale, une grande barre style chemin de fer blanche ça se voit.

J’ai allaité les trois : 6 mois pour les deux premiers et jusqu’à 9 mois pour la dernière.
Résultat : j’ai aussi les seins flasques mais comme j’avais des touts petits seins, je m’en sors plutôt bien sur ce coup là. J'ai pas trop les seins en gants de toilette. D’autant plus que contrairement à la grande majorité de mes cops, j’ai pas perdu en tour de poitrine j’ai même un peu grossi. Je partais de loin il faut le dire.

Y en a deux qui sont sortis par voie basse.
Résultat : coté sexe c’est plutôt mieux je dirai... Par contre coté incontinence c’est plutôt moins bien. Le trampoline, toujours mais Toujours la vessie vide sinon…

Comment j’assume ?

 
Le ventre, pas terrible ! Les seins avec un bon soutien gorge ça passe ! 

Pour le ventre, j’avais entendu à la radio qu’on pouvait se faire rembourser l’opération de chirurgie esthétique en cas de tablier (vous savez la peau toute moche qui pendouille et fait un bourrelet). Alors il y a 3 ans, je suis donc allée voir une chirurgienne esthétique ! Moi qui prône le naturel c’est vous dire l’état dans lequel j’étais.


Elle m’a dit ah oui mais non, votre cas n’est pas assez désespéré il faut que le tablier redescende jusqu’au pubis pour que ce soit remboursable. Mais là on peut vous faire quelquechose, on vous enlève ça, et ça, on vous refait un nombril (what ?! je l’aime bien moi mon nombril actuel). Après repos 3 semaines (des congés à vous pas des congés maladies) plus de sport pendant 6 mois, vous allez souffrir et puis un petit chèque de 4000 euros…
Ah ouais quand même.
Deux solutions Madame, soit vous faites l’opération, soit vous décidez d’arrêter de le regarder ce ventre et d’assumer.

J’ai choisi la 2ème solution parce que les 4000 euros, je préfère les mettre dans autre chose.
Alors j’assume !

Ou presque… Je mets un trikini à la plage, c’est joli et ça cache la toile d’araignée, je mets des hauts pas trop moulants sur le ventre et des soutiens gorge rembourrés (c’était déjà le cas avant…)

Et puis il y a 2 ans, je me suis remise au basket, en loisirs, entre copines, qui ont-elles aussi eu des enfants, qui ont entre 30 et 50 ans et finalement c’est ça qui m’a fait du bien. Parce que quand on prend la douche toutes ensemble, même si on se mate pas et bien on voit bien que les autres elles sont pareilles. Elles ont les vergetures, le ventre et les seins flasques et ça remonte le moral de pas se sentir seule.

Y a juste ma sœur, cette petite peste ! Après 2 enfants, elle a toujours un ventre top, musclé et tout, c’est dégueulasse ! Comme dans les magazines ! Et elle le montre en plus…
Mais... depuis quelques mois, elle a des cheveux blancs, beaucoup… et c’est ma PETITE sœur et moi j’en ai très peu alors je savoure ma vengeance… en silence ;-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire